Le temps

On

Le temps file….
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse une partie de nous au travers les barbelés…
 
Le temps file….
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse une partie de notre courage passer au travers les barbelés…
 
Le temps file….
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse parfois une partie de notre jeunesse au travers les barbelés…
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse parfois filer de vieux rêves au travers les barbelés…
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse au travers les barbelés quelques soupirs d’autrefois, notre insouciance et nos rêves d’enfant…
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse au travers les barbelés des gens qui nous aimaient, notre destiné…
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse au travers les barbelés des parties de nous, de notre corps, de notre âme, de notre chair…
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
On laisse ballotter par le vent nos rêves, nos espoirs, notre amour, notre passion, notre être, au travers les barbelées…
 
Mais un jour j’ai décidé de repasser par là …
Un jour j’ai décidé de retourner vers ces barbelés…
Je me suis aperçue, qu’un par un, j’ai pu retrouver les gens que j’aimais…
Que j’ai pu décrocher chaque rêve… chacune des parties de moi qui m’étaient si chères…
Alors avec une infinie précaution…
Je me dégageai des barbelés et je retrouvai les choses qui m’avaient tant manquées
Je retirai avec une infinie douceur, chaque partie de moi…
Je les mis sur mon cœur et les serrai dans mes bras comme un ami qu’on retrouve après de longues années d’absence…
Je me suis mise à les bercer et à leur expliquer…
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
Mais il y a toujours un espoir de se retrouver…
Et le temps est là pour nous guérir, il est là pour nous réconcilier.
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
Mais le temps nous aide à s’aimer, à se comprendre…
Le temps nous aide…
 
Le temps file…
Le temps file au travers les barbelés…
Quelques fois le temps nous écorche…
Mais on doit laisser le temps au temps…
De panser nos blessures…
Et le vent m’a dit au travers des barbelés…
Il m’a chuchoté tout doucement un mot, un seul
« Compassion! »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *